Marion Gilbert  nous invite à développer une conscience de notre activité corporelle, par l’observation des sensations et des tensions. Le postulat de départ étant qu’il n’y a de réelle connaissance de soi qu’en observant la capacité de notre corps à entendre, voir et être conscient de son activité. Cette conscience du corps nous montre la direction intérieure. C’est ainsi que l’on peut arriver à l’alignement des 3 centres: moteur - émotionnel - intellectuel.

L’ennéagramme somatique, c’est remettre le corps au cœur de la connaissance de soi.
C’est la partie manquante dans l’ennéagramme thérapeutique ou des personnalités. Nous sommes des êtres tri-centriques dont les centres sont dans le corps, véhicule des émotions associées à chaque centre : le mental/la peur, le centre cœur/ la perte de contact et le centre physique, moteur, le mouvement.
L’ennéagramme, c’est prolonger l’observation de soi par le corps et faire vivre un langage corps-esprit.
Avec la conscience somatique, le corps exprime la réactivité de son ennéatype, sa compulsion et les comportements qui nous pousse à accomplir une action ou une pensée d’une certaine façon, ce qu’on croit être une libération de l’être alors qu’il s’agit d’une libération nerveuse qui nous pousse à réagir. Il est possible que nous ne reconnaissions pas ce processus.
Si notre corps exprime par les sensations ce que nos tensions ont à nous dire, notre essence cherche aussi à émerger et prendre sa place. Nous devons nécessairement vivre ces tensions pour retourner à notre essence. C’est en cherchant à les intégrer par la respiration que se crée ce langage corps esprit. Le langage corps esprit est un questionnement qui s’adresse aux 3 centres, ce que je sens, ce que je ressens, ce que je remarque et observe….ce que ça me fait de sentir, ressentir,…..
Les tensions dans le corps sont les étapes à franchir pour retourner à soi. Il ne peut pas en être autrement pour ce retour à l’essence.
L’intégration de la tension à la sensation libre et ouverte dans le corps créée la 3ème force (le job de l’être humain sur terre) . Cette 3ème force nous enseigne notre vertu et l’expression de nos centres supérieurs émotionnel et mental. Elle est l’expression de notre essence qui se révèle dans ce langage corps esprit soutenu par notre respiration dans un corps qui se détend. Il s’agit d’utiliser l’intelligence corporelle pour relâcher la structure Du type.
Après étude faite par Marion, il apparait que chaque ennéatype a ses propres résonnances et particularités corporelles et filtres de perception pour exprimer sa compulsion. Sans s’enfermer dans cette observation de base, connaître l’influence des 3 centres sur chaque ennéatype est un guide pour l’accompagnement somatique. Cet accompagnement permet de prendre conscience que le corps manifeste des sensations en lien avec notre force de vie qui se contracte quand un évènement extérieur provoque une pensée ou une émotion (compulsion)
L’ennéagramme de l’harmonie avec les 3 triades, révèle pour chaque ennéatype : 1 centre qui se fige dans la personnalité, 1 centre qui envahit et empêche le retour à l’essence et 1 centre dont on s’est éloigné qui incarnait à la naissance notre essence.
Les faire dialoguer par le corps créée l’alignement et la conscience de soi.
 
Les 5 modules du cycle se décline en :
  • Retrouver le processus pour chaque type
  • Passer du processus de chaque type à l’ennéagramme de l’harmonie : les 3 centres sont engagés dans ce processus de la recherche d’harmonie
  • Vivre les émotions de chaque centre dans le corps, les mettre en mouvement. Découvrir les filtres de perceptions pour chaque type et le schéma d’évitement profondément ancré en nous
  • Pratique en binôme et en groupe de l’enquête somatique
  • Vivre le processus en soi et faire l’expérience de la réconciliation (3ème Force)
Découvrez le site et inscrivez-vous: https://www.sea-mariongilbert.com