Processus vers un état de  conscience avec l’ennéagramme
La dernière étape du programme:
je connais le fonctionnement de mon ennéatype, le fonctionnement des autres ennéatypes, l'alignement de mes centres par la pratique du STOP, je m'engage dans un processus de transformation dans la vie.

Jusque là je m’identifiais à quelque chose, à quelqu'un  que je ne veux plus….   Un jour, je ressens l’inconfort

Je ne peux plus continuer de la même façon.

Quelque chose me manque, je prends conscience d’une insatisfaction profonde. Quelque chose en moi déclenche ce phénomène.

Soit je préfère ne pas contacter ce que je ressens

Soit j’accepte de me poser la question, est ce qu’il y a quelque chose à faire, ou pas ?

Qu’est ce que je veux , qu’est ce que je ne veux plus ?

Quelles émotions sont présentes, quels sentiments arrivent à propos des questions et des réponses que je me fais ?

Ce travail est pratiqué en binômes ou groupe de 3 pour faire l'expérience de son propre processus et pour accompagner le processus d'autres personnes. 

Je quitte le point 9 et je vais engager un travail personnel de questionnement

    Au point 1, je décris le problème généré par cette insatisfaction

Y a-t-il quelque chose à améliorer ? Y a-t-il une situation idéale ?

Je relâche des tensions et je me rends compte que je dois me développer

par mes propre moyens.

                                               

    Au point 2

Est-ce que j’ai tenté quelque chose, Est-ce que je peux résoudre seul ce problème ?

Mon évolution est-elle possible ? Est-ce que j’en suis capable ?

Se pourrait-il que je n’ai pas remarqué tous les éléments du problème qui créée mon insatisfaction ?

Est-ce que je peux formuler ce dont j’ai besoin ?

Est-ce que je peux avoir de l’empathie pour cette partie de moi qui souffre ?

Je décide de m’engager dans un travail conscient.

    Au point 3

Quel choc me fait prendre conscience de la difficulté de ce qui est à faire ?

Est-ce que je suis prêt à entrer en contact avec des personnes qui pourraient m’aider ?

Quel travail vais-je devoir accomplir pour mettre en œuvre mes décision ?

Je prends conscience de la difficulté du travail qui m’attend.

Est-ce que JE PEUX ?

C'est l'expérience du JE PEUX

Au point 4

 

Quelque chose m’interroge,

Je prends mes dispositions pour pouvoir continuer. J’ai besoin d’un groupe pour m’aider.

Toutes mes idées, mes pensées sont liées à des influences extérieures

Je ressens autour de moi que la plupart des personnes n’ont pas la possibilité de changer

Soit dans un groupe, soit dans la vie..

Est-ce que mes émotions obscurcissent les perspectives que j’entrevois ?

Est-ce que je me sens prêt à avancer vers l’inconnu ?

Je fais l’expérience du vide entre le point 4 et le point 5

C’est l’inconnu créé par une nouvelle compréhension. L’évolution de l’homme

dépend de la compréhension d’un but à atteindre, ce qu’il faudra sacrifier

(le prix à payer comme nous me dit Jeanne de Salzman)

Comment je sais que mon but est concret ? et pas seulement idéalisé ?

Est-ce que je suis prête à mettre mon intelligence, ma sincérité,

mon discernement au service de mon but et des autres parce que je sens que mes besoins sont nourris ?

Suis-je toujours dans la bonne direction ?

Jusque là j’ai pu avancer intérieurement mais pas extérieurement.

Comment je sais que j’ai avancé intérieurement ?

Je souffre de ne pas pouvoir arriver à faire quelque chose , à me transformer pour avancer de façon plus visible.

Je prends conscience que je suis une machine qui subit des influences extérieures. Me libérer de mon état de machine travaille en moi.

Ici, au point 5, je prends conscience que je vais devoir sacrifier quelque chose. Essayer ne sert à rien, Ici c’est vouloir.

C'est l'expérience du JE VEUX

Il y a un travail au point 6 sans lequel je ne pourrai pas accéder pleinement au point 7, qui marque la transformation

J’ai un travail énorme à faire. Je dois redoubler d’effort

Ça va me demander de l’humilité, de la rigueur, de la persévérance, de la concentration, de l’honnêteté, je pourrai alors confirmer mon engagement  (point 6)      

A ce stade, je peux me rendre compte que j’ai seulement voulu essayer, ça ne sert à rien pour poser un JE  VEUX.

Le travail du processus de conscience va évoluer de point en point, rencontrer des chocs qui déclenchent les prises de conscience jusqu'à la transformation.
Une part de moi m'empêche d'avancer, je vais devoir la réduire. Gurdjieff
nous a laissé une méthode de travail d'observation avec "l'échelle des idiots".
Cette part, c'est notre égoïsme. Chacune des étapes du processus est une forme
d'égoïsme contre lequel nous devons lutter.

L'énnéagramme de conscience c'est voir le cercle de l’ennéagramme

comme un ballon dans lequel je souffle pour qu’il s’élève par mon travail.

Plus j’accepte et comprends, plus je m’allège et m’élève.

Nos bureaux :LLL

31 570 LANTA

Nos coordonnées

T : 06 19 73 89 92

© 2017 par 

allerversoi.net

Créé avec  Wix.com

  • facebook
  • Twitter Clean
  • w-googleplus